Le Message du Graal tronqué

par HUGO SAINT-HILAIRE


La nouvelle édition dite de «dernière main» du Message du Graal, soit l’édition officielle 1949/51 du Mouvement International du Graal, est incomplète, tronquée et en désordre par rapport à la Grande Édition originale de 1931 et des Résonances du Message du Graal, ce qui va directement à l’encontre de la Volonté d'Abdruschin.

Dans l’édition 1949/51, l’ordre des Exposés de la Grande Édition 1931 a été déplacé. Pourtant en 1934 dans Je vous envoie, un Exposé des Résonances du Message du Graal 1 (que je codifie 1R58) qui ne figure pas dans l’édition tronquée du Mouvement International du Graal, Abdruschin dit clairement aux Disciples:

«Et si vous voulez transmettre la Parole plus loin, alors faites-le dans la Forme que Je vous ai donnée! Laissez Ma Volonté y demeurer comme Elle est et ne mettez pas dans les mêmes Paroles votre volonté en plus …

En proclamant Mon Message, vous devez suivre exactement la Construction que Je vous ai donnée! Il est volontairement mis dans cette Construction une sage Guidance pour les âmes humaines qui aspirent à la Lumière … Vous ne devez pas y changer arbitrairement quelque chose … Dans la succession des Exposés déterminée par Moi, est exigée une constante maturation; car Je commence avec les débuts des choses comprises jusqu’ici et accrois le Savoir, peu à peu, de telle manière qu’un esprit humain puisse m’y suivre …

À la Construction de Mon Message est lié le secret de l’Omnisagesse … Et à cette Sagesse vous devez vous conformer dans tous les cas … Je ne vous transmets pas le Message pour que vous puissiez procéder avec Lui à votre guise, au cours de Sa retransmission aux êtres humains, mais j’exige qu’Il doive demeurer immuable en tout ce qu’Il recèle et tel qu’Il est! Celui qui veut changer le plus petit sens, le plus petit mot, même avec le meilleur vouloir, se rend coupable! C’est la Sainte Parole de Dieu, à laquelle l’être humain ne doit pas toucher, peut-être pour L’arranger de façon plus commode pour lui ou encore en vue d’une plus grande facilité de compréhension pour les esprits humains paresseux! La Construction doit rester telle que Je vous l’ai donnée. Celui qui tente d’y ébranler quoi que ce soit doit être exclu de la Grâce de Le transmettre à d’autres.

Suffisamment déjà il a été péché, à ce sujet, avec la Parole de Jésus … Dans Sa Construction, le Message offre à l’âme humaine une constante Progression vers le Haut … prêtez-y attention et ne vous laissez jamais entraîner à vous en détourner … Saisissez bien cela et gravez-le profondément en vous, car là réside le Secours pour les êtres humains …»

La Forme, la Construction - c’est-à-dire les mots, les phrases, les expressions, le temps des verbes, l’ordre des Exposés - données par Abdruschin, c’est la Grande Édition 1931 et les Résonances Du Message du Graal et rien d’autre! Les Exposés des Résonances Du Message du Graal que l’on trouve dans le tome III de l’édition tronquée 1949/51 du Message du Graal n’ont donc pas leur place dans le Message du Graal comme tel. Dans Je vous envoie, Exposé écrit à l’intention des Disciples, Abdruschin insiste sur l’importance de ne pas mélanger les Exposés des Résonances avec ceux du Message:

«Cela ne peut pas aller ensemble, parce qu’ils doivent se suivre l’un après l’autre, afin de rendre les degrés pour la juste compréhension … Celui qui tente d’y ébranler quoi que ce soit doit être exclu de la grâce de le transmettre à d’autres»

(Abdruschin, 1R58, Je vous envoie)

L’Exposé Je vous envoie s’adressait aux Disciples qui devaient donner l’exemple, donc forcément aussi aux Apôtres, aux Chevaliers, à Maria et à Irmgard. Selon les Paroles mêmes du Seigneur, après Son Départ, Maria, Irmgard, Alexander et Herbert Vollmann se sont donc exclus de la grâce de transmettre Sa Parole parce qu’ils L’ont falsifiée.

Dans Et lorsque l’humanité questionnera, il est écrit:

«Les êtres humains le vivront d’expérience, même s’ils raillent, à présent, à ce sujet. Leurs âmes doivent être ébranlées par de pénibles bouleversements et ainsi préparés en vue d’un vouloir-recevoir implorant. Alors ils reconnaîtront déjà la Richesse de Mon Message, auquel pas un mot ne sera changé,  mais cela est et restera ainsi que cela est, à présent, donné par Moi  »

(Abdruschin, 1R56, Et lorsque l’humanité questionnera)

Le Passage entre les flèches figure seulement dans l’Édition originale polycopiée de l’Exposé nu. 58 ainsi que dans l’Exposé nu. 56 des Résonances 1 (1R56); ce Passage a été amputé dans cet Exposé renommé Méfiance dans le livre Exhortations du Mouvement International du Graal. Et pour ceux qui douteraient de la traduction française du temps des verbes au futur de la citation, le sens demeure exactement le même si l’on conjugue ces verbes à l’indicatif présent: … Mon Message, auquel pas un mot n’est changé,  mais cela est et reste ainsi que cela est, à présent, donné par Moi .

La Parole EST, et c’est l’humanité qui devra s’en approcher. Elle est venue jusqu’à nous, certes, mais c’est à nous de fournir l’effort nécessaire pour La saisir: ainsi le veut la Loi. La faillite des Appelés et de l’humanité ne justifie donc aucun changement dans la Parole qui aurait obligé Abdruschin à supprimer cette partie de phrase:

«…mais cela est et restera ainsi que cela est, à présent, donné par Moi»

(Abdruschin, 1R56, Et lorsque l’humanité questionnera).

Jésus a-t-Il remanié Son Enseignement parce que les hommes avaient failli, parce qu’ils n’avaient pas saisi Son Message? Non. Ce qu’Il a dit était valable pour Son époque. Les êtres humains n’avaient qu’à L’écouter! Ce que nous n’avons pas fait! C’est d’ailleurs pourquoi, dans la parabole des Noces de Cana, Jésus a annoncé la venue du Marié, l’Esprit de Vérité, le troisième jour, soit au début du troisième millénaire, afin qu’Il transforme à nouveau comme Lui-même l’a fait, l’eau en vin, c’est-à-dire afin que l’Esprit de Vérité redonne à Sa Parole déformée et falsifiée par les hommes Sa Pureté originelle. Les livres La prophétie du règne du Saint-Esprit de Joachim de Flore et Le Troisième Règne témoignent de cette vérité.

Même si l’Exposé Je vous envoie a été écrit en 1934 et que la faillite des Appelés date de 1936, cela ne change rien à ce que le Seigneur a écrit puisque le 22 octobre 1939, soit trois (3) ans après l’échec lamentable des Appelés, Abdruschin déclarait à la Gestapo que la plus petite chose n’a pas été changée à Sa Parole:

«…Rien n’est arrivé d’autre ou n’a été modifié, mais, au contraire, tout est resté tel quel, Mot pour Mot. Et ces Paroles sont Ma Conviction inchangée et totale…»

(Abdruschin, Déclaration du 22 octobre 1939).

L’édition 1949/51 du Message du Graal est la preuve que les êtres humains après Lui, c’est-à-dire les dirigeants-fondateurs du Mouvement International du Graal - Maria, Irmgard, Alexander et Vollmann en tête - n’ont pas publié toutes les Paroles du Seigneur dont ils disent être les serviteurs!

Donc, en 1934, Abdruschin parlant du présent et du futur, affirmait que jamais, que ce soit dans un avenir proche ou éloigné, Il ne changera un seul mot de ce qu’Il a écrit! Peu importe les circonstances: jamais! Pas un mot ne sera changé à Mon Message, dit-Il, jamais!

L’édition 1949/51 dite faussement remaniée et de dernière main est aussi incomplète: des Exposés comme Je vous envoie (1R58) ont été exclus. Au total, 15 Exposés complets ont été supprimés! Comme dans la citation de Plans du spirituel IV (2R13) de notre Prologue, des paragraphes ont été amputés, des pages entières supprimées; ailleurs des mots ont été retirés, d’autres remplacés, des phrases ajoutées! En ce qui a trait aux ajouts de texte, 16 Exposés ont été modifiés. Suite à un relevé non exhaustif, sans compter les mots, environ 482 parties de Texte ont été supprimées. Dans le seul Exposé La Sainte Montagne (2R Annexe), 31 passages ont été supprimés. Un véritable carnage!

À la lumière de ce que Abdruschin a écrit dans 1R56 et 1R58, il est évident que ce que Herbert Vollmann a écrit à trois (3) reprises dans son livre rouge, soit aux pages 54, 90 et 92, est faux:

«C’est là (à Kipsdorf) que, après les amères expériences qu’Il avait dû faire avec les êtres humains, Abd-ru-shin changea l’ordre des Conférences de Son Message du Graal et les répartit en trois (3) tomes et en Exhortations, en précisant que ces volumes devaient rester tels quels: c’était là Son legs à l’humanité»

(H. Vollmann, livre rouge, p.54) (Les parenthèses sont de nous).

«Comme on l’a déjà dit, pendant Son séjour en résidence surveillée à Kipsdorf (Erzgebirge) de 1939 à 1941 - qui Lui fut imposé par le régime nazi - le Seigneur avait remanié l’édition originale du Message du Graal (grande édition de 1931, Nachklänge – Résonances – de 1934, et diverses conférences écrites jusqu’en 1937), parce que les êtres humains n’étaient pas aptes à comprendre Son Message comme Il l’avait tout d’abord espéré.

Il changea l’ordre de Ses conférences et les répartit en quatre volumes portant les titres suivants: Message du Graal Dans la Lumière de la Vérité, tomes I, II, III et Exhortations»

(H. Vollmann, livre rouge, p. 90).

«… au moment de Son Activité terrestre avant 1938, Abd-ru-shin avait apporté aux hommes les anciennes éditions sous la forme qu’ils pouvaient comprendre, celle dont ils avaient besoin à ce moment-là pour leur renouveau spirituel. En tenant compte de la capacité de compréhension spirituelle des êtres humains de l’époque actuelle, Abd-ru-shin a donc modifié l’ordre de Ses Conférences, qu’Il a Lui-même réparties en trois volumes (GRAS 1). Ce n’est que grâce à la connaissance de la Création, présentée sous cette nouvelle forme, qu’il est possible aux êtres humains d’aujourd’hui de sortir pas à pas du chaos et d’aller vers la Lumière.

Si certains font remarquer que Abd-ru-shin a Lui-même écrit que rien ne doit être changé dans Son Message, cela est valable pour les êtres humains. C’est ainsi qu’Il écrit dans Son Épilogue Comment il convient d’accueillir le Message: «Vous devez garder Mon Message inchangé du premier au dernier mot …» (GRAS 2). Il convient de remarquer ici la présence du mot vous; ce sont donc les êtres humains qui n’ont pas le droit de modifier le Message. Abd-ru-shin Lui-même, en tant que Porteur de Vérité, ne saurait changer le contenu de Son Message, qui est conforme à la Vérité, mais Il peut en modifier la forme!»

(H. Vollmann, livre rouge, p.92) (les parenthèses SONT DE NOUS)

Dans ces trois (3) extraits, Herbert Vollmann assimile forme (en gras 1) avec contenu (en gras 2) pour nous dire que Abdruschin en tant que Porteur de Vérité, ne saurait changer le contenu de Son Message mais peut en modifier la forme selon le principe qui dit que, dans la Création, le contenu demeure, seules les formes changent. C’est pourquoi il a affirmé, comme la majorité des porteurs de Croix du Mouvement International du Graal le disent encore de nos jours, que le contenu spirituel des deux (2) Messages est le même.

Après avoir lu les deux (2) Messages du Graal, soit la Grande Édition 1931 et l’édition tronquée 1949/51, nous savons que Quelque Chose a été retiré de la Parole originale de 1931. Quelque Chose d’important. Par les Passages supprimés dans l’édition 1949/51, une intelligence, une compréhension précise nous a été retirées. L’image n’est plus pareille. Et selon Herbert Vollmann, cela a été fait par le Seigneur Lui-même. C’est l’argument massue! Finalement, contenu, forme, peu importe. C’est le Seigneur qui est à l’origine de ces profondes modifications et nous n’avons rien à dire.

Herbert Vollmann nous dit donc que le Seigneur a changé la forme de Son Message après 1938, et par forme, il entend: l’ordre des Exposés, les Passages ajoutés et les Passages supprimés. Ce n’est pas vrai: c’est faux! De toute évidence, le Porte-Parole de IMANUEL, dont la tâche était de transmettre la Sainte Parole immodifiée afin qu’Elle ne soit pas déformée comme Elle L’a été jadis après le Départ de Jésus, ce Porte-Parole a lui-même été complice de Sa falsification! Il a cessé d’être le Porte-Parole du Seigneur pour devenir le porte-parole de Maria Freyer-Bernhardt, de Irmgard Freyer, de Alexander Freyer et de l’Église du Vomperberg.

Abdruschin n’a rien supprimé à la Parole. Le 22 octobre 1939 en référence à Ses Travaux d’écrivain et en tant qu’Envoyé de Dieu - donc bien après 1938 -, Abdruschin déclarait à la Gestapo (Geheime Staatspolizei), la police secrète dont les membres étaient des SS (Schutztaffel), l’escadron de protection fondée à partir de la garde personnelle de Hitler:

«À ces Paroles qui sont miennes, maintenant, la plus petite chose n’a pas été changée. Elles sont, aujourd’hui encore, à lire exactement comme depuis le début …

Telles qu’Elles sont encore à présent, elles étaient depuis le commencement. Si, pour cet être humain-ci ou cet être humain-là, une conviction personnelle devait être déformée ou modifiée du fait d’autres influences ou intentions, alors l’on ne peut pas Me reprocher l’intention d’une tromperie quelconque! De Mon côté, rien n’est arrivé d’autre ou n’a été modifié, mais, au contraire, tout est resté tel quel, Mot pour Mot. Et ces Paroles sont Ma conviction inchangée et totale …

Dans ces Oeuvres déjà disponibles écrites par Moi, et dont le Contenu laisse clairement entrevoir mon Vouloir, J’ai reconnu la véritable Tâche de Ma Vie, qui, selon Ma Conviction, consiste à ouvrir les Chemins à un nouveau Savoir sur terre!»

(Abdruschin, Déclaration du 22 octobre 1939).

Ces remaniements n’ont pu être effectués que par quelqu’un d’autre. La Construction doit rester telle que Je vous l’ai donnée nous dit-Il, car Elle est liée à l’Omnisagesse:

«Dans la Sagesse réside la Providence!

… La Providence est Activité Divine. Elle repose ancrée dans la Sagesse Divine, dans l’Omnisagesse. Et l’Omnisagesse est devenue Action dans les Lois Divines de cette Création! C’est en elles qu’Elle réside; c’est là aussi que réside la Providence et Elle se répercute à l’égard des êtres humains.»

(Abdruschin, 2R3, Omnisagesse)

La Parole de Dieu est donc Action! Comment le Seigneur aurait-Il pu annuler l’Action engendrée par Sa Parole initiale:

«… la Parole de Dieu, qui agit en créant instantanément, étant donné que c’est dit et que cela ne prend jamais fin dans son activité jusqu’à ce que cela soit pleinement accompli!»

(Abdruschin, Nouvel an 1935)

La Forme que Abdruschin a donnée à la Parole dans la Grande Édition 1931 est celle qui était prévue et nécessaire aux 144,000 porteurs de Croix, c’est l’Image et la Force qu’ils devaient recevoir:

«Il est donc peut-être tout à fait bon que Je vous explique comment est le Processus, aussitôt que Je vous parle: Je vois l’Événement entier devant Moi, étant donné que je le domine du regard, dans son Activité complète et jusque dans ses plus fines ramifications. Je vois tout simultanément dans le Savoir; car Je suis aussi, en effet, Celui Qui l’active .

Alors Je cherche, à travers ce que Je veux expliquer, à frayer une Route droite, sur laquelle vous puissiez saisir les Choses principales de telle façon que vous obteniez une Image fondamentale en regard de ce qui concerne ce que vous devez recevoir au cours de l’Exposé. Tout cela, je dois, cependant, d’abord le compresser en une forme suffisamment étroite pour qu’elle soit adaptée à la possibilité de compréhension de l’Esprit humain Évolué. Ai-Je atteint cela, Je dois alors encore chercher les mots et les formes d’expression appropriées qui fassent naître en vous l’Image que Je veux vous donner.

Or, tout cela ne s’accomplit pas une chose après l’autre, mais bien simultanément en Moi, et Je vous donne alors les Événements, pour vous impossibles à englober du regard et aussi insaisissables, en lesquels le Passé et le Futur s’accomplissent dans le présent, un Processus dont l’esprit humain n’est absolument pas capable d’imaginer le genre, sous une forme qui vous soit accessible!»

(Abdruschin, 2R10; Les plans spirituels II, le Passage entre les flèches figure seulement dans l’Exposé Polycopié original nu. 69)

Après avoir comparé les éditions des Feuilles du Graal avec la Grande édition 1931 du Message du Graal, les Européens ont pu noter des différences entre les deux versions des Exposés. Un exemple: dans L’homme et sa libre volonté des Feuilles du Graal, le passage qui explique que l’âme est l’enveloppe de matière fine de l’esprit est disparu de l’Exposé Âme de la Grande Édition 1931. Il a été remplacé par une définition plus complète qui explique que l’âme est le noyau de l’esprit entouré de ses différentes enveloppes d’essentialité et de matière fine, à l’exclusion du corps astral (du corps de matière dense de moyenne densité) et du corps de matière dense de forte densité. C’est donc dire que le Seigneur a apporté certaines modifications à Ses Exposés. Mais il est à noter ici, que la définition de l’âme dans les Feuilles du Graal n’est pas fausse! La définition que le Seigneur a placée dans la Grande Édition 1931 cerne tout simplement mieux la notion de l’âme. Nous ne pouvons pas dire ici que Abdruschin a tronqué Son Exposé car Il a construit!

De même lorsqu’il est dit dans l’Exposé nu. 70 Formation occulte, nourriture carnée ou végétale de la Grande édition 1931 (que je codifie MG70) que la plante elle aussi a une âme; ce n’est que plus tard dans l’Exposé Germes d’entités (2R29) qu’Il explique que l’âme de la plante est en fait un être essentiel, c’est-à-dire une entité de la Nature. Les Européens ont constaté aussi quelques différences de ce genre entre les Exposés polycopiés avant 1934 et les Textes de ces Exposés publiés dans l’édition 1934 des Résonances du Message du Graal.

Selon les Européens, nous pouvons constater que certains Exposés qui, aujourd’hui, nous sont connus sous un certain titre, en portaient un autre à l’origine: Le 30 décembre 1932 devint Une Loi nouvelle; Vendredi saint 1933 devint Tout est accompli; Pâques 1933 devint Laisse Pâques naître en toi, ô homme! Nous pouvons aussi constater que les Exposés Le sens humain et la Volonté de Dieu dans la Loi de la Fonction d’Échange, Noël et L’Étoile de Bethléem furent quelque peu raccourcis par rapport au Texte original.

Même si le contenu du livre Dans la Lumière de la Vérité est fixé une fois pour toute, l’Oeuvre du Seigneur est Vivante, c’est-à-dire évolutive et progressive. La preuve? Le Seigneur a intercalé dans Ses Exposés des Passages annonçant qu’Il continuerait à développer Ses sujets dans de futurs Textes et que, même des êtres humains seraient appelés à construire sur ce qu’Il nous aurait donné. Même si, par exemple au sujet de l’âme, Abdruschin a pu revoir une formulation antérieure qui nous apparaît schématique, moins précise par rapport à une autre formulation qu’Il utilisa par la suite, cela ne signifie pas que ce qui fut écrit auparavant était faux ou passé date! Rien n’a été retiré à la Parole, au contraire! À partir de la Grande Édition 1931, noyau et pierre d’angle de la Vérité, le Seigneur avait commencé à développer Son contenu de façon systématique, Il avait commencé à Le faire résonner et retentir plus loin, tel un écho: neuf (9) livres de Résonances du Message du Graal étaient prévus! Neuf (9) livres de Résonances du Message du Graal et non pas d’autres Messages du Graal! Avec ces Résonances, le Seigneur voulait poursuivre Son Enseignement et, de façon plus précise, le développer, puisque tout est déjà potentiellement contenu dans la Grande Édition 1931 du Message du Graal.