Introduction

par HUGO SAINT-HILAIRE


«Mais le Fils de l’Homme, quand Il viendra,
trouvera-t-Il la foi sur la Terre?»
(Luc 18,8)

Hommes en perdition dans une barque se dirigeant vers la Lumière

Il y a 2000 ans, Jésus est donc venu. Il nous a apporté Sa Parole qui, avec le temps, a été institutionnalisée, c’est-à-dire déformée et figée dans des préceptes religieux par l’Église. Son Message divin a été récupéré par le pouvoir temporel des prêtres: tout cela au Nom de DIEU, sur Son ordre, dirent-ils.

Arrive ensuite, 2000 ans plus tard, l’Esprit de Vérité annoncé par Jésus pour l’établissement du règne du Saint-Esprit sur Terre: Abdruschin. Malgré le fait que le Seigneur ait consigné Son Message du Graal par écrit, les ténèbres réussissent à faire ce qu’ils ont fait avec la Parole de Jésus: La récupérer à leur compte et parvenir à un véritable détournement spirituel de la Mission de IMANUEL par l’entremise d’êtres humains appelés par Lui pour Le servir en réponse à leur requête, et qui se sont auto-proclamés les successeurs de Abdruschin.

Voici donc une histoire incroyable, mais vraie. L’histoire d’une imposture dévoilée, celle du Saint-Graal trahi par les êtres humains appelés à Le servir. L’histoire de la récupération de la Parole issue du Saint-Graal à des fins de pouvoir de domination temporelle, étouffant ainsi sous des apparences d’honorabilité et de légitimité, la Mission salvatrice de la Lumière. L’histoire de la vérité sur ce qui est advenu de la Vérité après le Départ du Fils de l’Homme, Abdruschin.

Selon la citation du prologue, Abdruschin avait consigné Sa Parole afin que la déformation ne puisse plus jamais survenir de façon aussi dévastatrice que cela s’est produit avec l’Enseignement de Jésus après Son Départ. Nous répétons: afin que la déformation ne puisse pas survenir de façon AUSSI dévastatrice, nous dit-Il! Si l’Auteur affirme qu’une déformation ne surviendra pas de façon AUSSI dévastatrice, c’est donc dire que déformation il y aura! Ce mot AUSSI est très révélateur. Il nous indique clairement qu'Abdruschin Lui-même avait envisagé, savait, que Sa Parole serait déformée comme cela est arrivé avec Jésus.

Or, ce paragraphe extrêmement important de l’Exposé 2R13 des Résonances du Message du Graal 2, ne se retrouve pas dans la Conférence 59, Les plans du spirituel primordial IV, de l’édition 1949/51 tronquée du Message du Graal du Mouvement International du Graal: il a été amputé du texte original allemand! Les deux (2) Passages entre les flèches, soit 16 lignes sur 20, figurent seulement dans l’Exposé Polycopié original numéro 72.

De la même façon, libre à vous de croire ce que vous lirez, mais les faits sont les faits, avec les conclusions qui s’imposent d’elles-mêmes pour un esprit libre. Dans ses entretiens avec le Seigneur, le Disciple Otto-Ernst Fritsch témoigne de ce que Abdruschin Lui a dit au sujet de la conviction:

«Il était toujours douloureux pour le Seigneur de constater que les hommes n’ont pas d’opinion personnelle, pas de jugement et pas de manière de penser personnels … On peut dire tranquillement – et ceci compte également pour les porteurs de Croix: ces hommes, presque tous à part quelques exceptions, sont incapables de vérifier par eux-mêmes et de prendre des décisions personnelles. Fréquemment, manque aussi le courage qui est nécessaire pour le développement de la faculté de vérifier et de peser, d’agir sous sa propre responsabilité» (Otto Fritsch relatant une Parole d'Abdruschin).

Donc, il était une fois, l’histoire d’une imposture dévoilée …