Le doute destructeur

par HUGO SAINT-HILAIRE

Le doute envers la Grande Édition 1931
du Message du Graal

Oskar Ernst Bernhardt était un Fils de Dieu! La grande faute des adhérents(1) au Message du Graal 1931 est d’avoir douté de la Mission du Seigneur parce que, entre autres, Ses indications au sujet des événements et des catastrophes naturelles liées au Jugement dans la matière dense ne se réalisaient pas immédiatement: «Les ténèbres ricanent et crient railleusement vers la Sainte Montagne: Fais-donc un miracle, montre que tu es le Messie!»(2)

1. Ou initiés, ou sachants ou Croix d’argent. Selon le témoignage de Joseph Wagner, jusqu’en 1931, seulement deux à trois milles individus sur les 144 000 attendus, qui auraient dû venir au Vomperberg pour être scellés au front par le Seigneur, se seraient présentés (quelques-uns sont venus, puis sont repartis). Parmi les quelques 3 000 adhérents qui se sont présentés, 72 furent Appelés soit comme Disciples, soit comme Apôtres ou soit comme Chevaliers par Abdruschin, dont Irmgard Freyer, Appelée le 7 septembre 1930 (troisième appel) pour être reliée à Irmingard, le Lys Pur, dans le Spirituel-originel, Alexander Freyer, Appelé le 7 septembre 1931 (troisième appel) pour être relié au Lion du Spirituel-originel comme Porteur d’épée d’Abdruschin, et Élisabeth Freyer, Appelée le 30 mai 1932 (troisième appel) pour être reliée à Schwanhilde, la Reine des Vierges-Cygnes, dans le Spirituel-originel. Maria Freyer-Bernhardt n’a pas été Appelée par Abdruschin.

2. Appels de la Création Originelle, Verlag Der Ruf, 1934.

«Elles (les âmes des sachants) ne portaient pas Mes Paroles vivantes en elles, mais laissaient surgir le doute relativement à Ma Mission»(3), a dit Abdruschin, et «Celui qui hésite et persiste dans le doute, celui-là choisit le chemin difficile, à travers la grande souffrance qui se déverse maintenant sur la terre […] L’esprit de l’être humain s’égare toujours plus, car les ténèbres, de leur dernière force, agitent les âmes inconsistantes»(4).

3. Allocutions, Fête de la Sainte Colombe 1930 – Consécration des Apôtres. Les parenthèses sont de nous.

4. Appels de la Création Originelle, Verlag Der Ruf, 1934.

«Ainsi, le Fils de l’Homme ne peut pas non plus, en étendant Sa Main, provoquer des catastrophes qui doivent se répercuter immédiatement. Ce serait agir contre les lois de la Nature existantes et inamovibles. Le Fils de l’Homme, en tant que serviteur de Dieu, envoie la Volonté divine, la Force divine, vers l’extérieur, aux forces fondamentales particulières (aux êtres de la Nature); celles-ci suivent alors la nouvelle direction qui leur est ainsi donnée par la Force divine régnante […] Certes, il y a bien une plus grande accélération, mais celle-ci demeure toujours liée aux possibilités.

Le spirituel (et donc, évidemment, encore plus pour le divin) est beaucoup plus mobile et léger, donc aussi plus rapide que l’essentialité (que les êtres de la Nature). C’est pourquoi l’essentialité a besoin de plus de temps que le spirituel (et le divin), pour arriver à l’achèvement. C’est aussi pourquoi, conformément à la nature, l’essentialité, c’est-à-dire ce qui concerne les événements élémentaires, se réalise plus tard que le spirituel (et le divin). De même, la matière fine est plus rapide à se mouvoir par ces forces que la matière dense. Toute loi qui doit être accomplie ne peut être ni contournée ni transgressée.

Or, dans la Lumière, toutes ces lois sont connues et l’envoi de Messagers chargés de les exécuter ou chargés d’ordres particuliers, est arrangé de telle manière que les répercussions finales se produisent toutes ensemble suivant la Volonté de Dieu.»(5)

5. MG 1931, Exposé 56, Descends de la croix!. Les parenthèses sont de nous.

«Elles (les âmes des sachants) ne portaient pas Mes Paroles vivantes en elles, mais laissaient surgir le doute relativement à Ma Mission»(6), a dit Abdruschin, et «Celui qui hésite et persiste dans le doute, celui-là choisit le chemin difficile, à travers la grande souffrance qui se déverse maintenant sur la terre […] L’esprit de l’être humain s’égare toujours plus, car les ténèbres, de leur dernière force, agitent les âmes inconsistantes»(7).

6. Allocutions, Fête de la Sainte Colombe 1930 – Consécration des Apôtres. Les parenthèses sont de nous.

7. Appels de la Création Originelle, Verlag Der Ruf, 1934.

Les personnes qui vivaient ou qui venaient au Vomperberg étaient tellement imbues d’elles-mêmes, qu’elles étaient prêtes à renier Abdruschin parce qu’Il ne répondait pas à leurs attentes.

Plus d’un s’imagine être particulièrement grand dans sa foi, lorsqu’il pense que je pourrais voir son chemin terrestre avec précision, de sorte que ce que je lui en dirais alors, en réponse à sa question, devrait lui arriver d’une manière inconditionnelle. Maint être humain se montre de nouveau si indiciblement petit dans sa supposition que, si quelque chose n’arrive pas comme il se l’est imaginé, je ne peux pas non plus, toujours à son avis, être un Envoyé de Dieu.

[…] Chez celui qui pense ainsi, se révèle seulement la méconnaissance de l’activité de la Création en fonction des Saintes Lois de Dieu, lesquelles sont continuellement en mouvement et recueillent aussitôt chacun des vouloirs d’un être humain afin de le lier à son effet(8).

8. Résonances 1, Exposé 55, Déceptions.

Comme pour Jésus, à qui l’on demanda une preuve de Sa Divinité de Fils de Dieu, l’on demanda la même chose à Oskar Ernst Bernhardt: «Comment Imanuel veut-il prouver qu’Il est le Fils de l’Homme?»(9)

9. Résonances 1, Exposé 56, Et lorsque l’humanité questionnera.

Jusqu’à présent, au cours de l’histoire attristante de l’évolution de toute l’humanité de la terre, il n’y eut toujours que peu, qui reconnurent effectivement les Envoyés de la Lumière et les acceptèrent […]

Je vous le dit: la Parole Vivante, le Message que j’ai apporté, est la preuve, comme il ne peut en être donnée de meilleure ni de plus convaincante à tous les esprits humains! […]

Rien d’autre! Seul celui qui reconnaît la Parole et qui la fait effectivement sienne, donc vit réellement en fonction d’elle, celui-là sera sauvé de la mort éternelle. Mais un tel être humain de demande pas non plus d’autres preuves. Tout est devenu pour lui une évidence, par l’expérience vécue de ma Parole qui lui en fournit ainsi la preuve(10).

10. Résonances 1, Exposé 56, Et lorsque l’humanité questionnera.

Il n’y a rien à ajouter! Douter de la Mission de l’Envoyé de Dieu qu’était Oskar Ernst Bernhardt, équivaut du même coup à douter qu’Oskar Ernst Bernhardt était le Fils du Saint-Esprit, à douter qu’Il était d’origine Divine insubstantielle, donc, par voie de conséquence, équivaut à le renier! Le doute, issu de la méfiance, produit pourri de l’intellect, provoqua leur chute! Et tous ceux qui, aujourd’hui, sont incapables de reconnaître ou doutent que la Grande Édition 1931 du Message du Graal est la Seule Parole Authentique du Seigneur, doutent du même coup qu’Oskar Ernst Bernhardt était le Fils du Saint-Esprit! Les douteurs se sont transformés en lâches, puis en imposteurs pour sauver le peu qu’il leur restait … leur orgueil! Ils sont devenus des imposteurs, des prêtresses et des prêtres de Baal, n’hésitant pas à transformer à leur façon ce que Dieu a laissé de plus Sacré à l’humanité souffrante en détresse, Sa Parole, et ce, pour leur propre gloire. Incapables de servir la Parole, ils se sont servis de la Parole! Et le fruit pourri de leur trahison c’est le message de Baal, publié aux Éditions Maria Bernhardt en 1949/51 et toutes ses éditions et traductions subséquentes en plusieurs langues de cette église du Vomperberg: c’est le fruit de Lucifer!

Ainsi, en conséquence, Herbert Vollmann qui a été consacré Apôtre le 26 juin 1936 comme Porte-Parole d’Imanuel en remplacement d’August Manz qui avait failli, ne devait-il pas protéger les écrits du Seigneur, donc aussi la Grande édition 1931 du Message du Graal? N’était-ce pas sa mission?

De toute évidence, le Porte-Parole d’Imanuel, dont la tâche était de transmettre la Sainte Parole immodifiée afin qu’Elle ne soit pas déformée comme Elle L’a été jadis après le Départ de Jésus, ce Porte-Parole a lui-même été complice de Sa falsification! Il a cessé d’être le Porte-Parole du Seigneur pour devenir le porte-parole de Maria Freyer-Bernhardt, de Irmgard Freyer, d’Alexander Freyer et de l’Église du Vomperberg.(12)

12. Imposture, Chapitre 3, Le Message du Graal tronqué.

En langage imagé, tout comme dans l’Ancien Testament les prêtres de Baal, des êtres humains déchus, déclarèrent que Baal était identique au Dieu Unique pour tromper le peuple(13), les prêtresses de Baal du XXe siècle et leurs complices déclarèrent, pour tromper les chercheurs de vérité, que leur message de Baal était identique au Message du Graal original 1931 du Seigneur!

13. Voir la note de bas de page numéro 2 sur Baal au Chapitre 1: Le virus de Baal.

Que les Justes se réveillent et se lèvent enfin! Il en est grandement temps! Tous les Justes qui tolèrent l’intolérable sont indignes d’estime, comme le sont les imposteurs. Tous ceux qui s’associent maintenant aux traîtres et aux faiblards dans l’illusion sentimentale qu’il ne faut pas juger, c’est-à-dire qui sont incapables de sain discernement, tous ceux-là, en regard des lois de la Création, commettent la plus grave erreur spirituelle de leur existence.

Le doute envers l’origine divine insubstantielle d’Abdruschin

Et pour ceux qui croient et enseignent comme Roselis von Sass de l’église du Brésil et comme le Français André Fischer, qu’Abdruschin est un esprit d’évolution et qu’Il reviendra une troisième fois et même plusieurs fois sur terre pour, disent-ils, boucler Son Cycle, c’est encore semer le doute quant à Sa Mission de Rédemption et entretenir l’illusion d’un Jugement différé alors que le Jugement final pour la terre a été déclenché le 25 décembre 1934(14). Ce sont tous des coupables cherchant à éloigner d’eux, par la pensée magique, le courroux de Dieu.

14. Voir la note de bas de page numéro 15 au Chapitre 3: Abdruschin et Oskar Ernst Bernhardt.

Pratiquement centenaire, André Fischer qui a côtoyé Abdruschin, persiste dans son égarement et incite, par ses propos incroyables, d’autres êtres humains à renier, comme lui, l’identité divine insubstantielle d’Oskar Ernst Bernhardt. Son livre publié en 2002 se termine ainsi:

«Abdruschin a accepté une incarnation terrestre, avec ses duretés et ses dangers, pour servir un temps de réceptacle à l’irradiation d’Imanuel […] Face aux divergences de la volonté d’Abdruschin, Imanuel était forcé de retirer son irradiation. Dès lors Abdruschin était seul et pouvait entreprendre des actions hors de l’ordre universel. Cependant, si on parle de plus en plus d’une réincarnation possible, il est certain qu’il ne peut s’agir que d’un retour de l’esprit d’Abdruschin afin de reconnaître les erreurs commises, et afin d’aider les humains à se libérer des conséquences fatales de ces erreurs. Puis, si la grâce en est accordée, pourquoi ne pourrait-il pas être appelé à de nouvelles missions?»(15)

15. ANDRÉ FISCHER, Au nom de la vérité.

Ainsi, pour Fischer, Abdruschin a suivi sa propre volonté d’esprit d’évolution et cessa d’être en harmonie avec Imanuel: il alla à l’encontre de la Volonté d’Imanuel/Parzival et de Son Message du Graal, et a suivi son propre chemin personnel … exactement comme Lucifer a fait: il a suivi son propre chemin! C’est incroyable! En conséquence, suite à une prise de conscience repentante, il devra revenir pour réparer et «aider les êtres humains à se libérer des conséquences fatales de ces (ses) erreurs». Encore une fois, selon Fischer, c’est Abdruschin le fautif et c’est à cause de lui si l’humanité a persisté dans son égarement et sa révolte contre le Créateur!

Pour Fischer, Abdruschin est un «auteur spiritualiste d’origine allemande» et «la personnalité de Abdruschin fait partie de cette lignée de réveilleurs et d’enseignants qui viennent périodiquement nous donner un coup de coude dans les reins»(16)! Rien de plus! Abdruschin n'a pas écrit la Sainte Parole Vivante de Dieu, Il est un auteur «spiritualiste», spiritualiste comme dans ésotérisme. Cela sent le mysticisme à plein nez! Un vrai piège! Jamais il n’affirme l'origine divine insubstantielle d’Oskar Ernst Bernhardt/Abdruschin! Ainsi, Abdruschin, un Fils de Dieu, est-Il relégué au simple rang de précurseur, d’ouvreur de chemin, de prophète parmi tant d'autres!

16. En 2008, page d’accueil du site web d’André Fischer http://www.fischer-andre.com

Les Justes doivent résister à ces assauts des ennemis de Dieu, ces satans(17) que sont les prêtres de Baal! Nous le répétons encore une fois:

17. Satan, mot hébreu, signifie «ennemi de Dieu».

1. Abdruschin n’est pas un esprit de la création première, du Pur-spirituel (Spirituel-originel), ou un esprit d’évolution comme nous. Conformément aux lois de la Création, le Seigneur a utilisé les enveloppes nécessaires (les corps ou réceptacles) qui lui ont permis de descendre jusque dans la matière dense, sur terre.

2. Oskar Ernst Bernhardt était, mystère divin, Abdruschin/Parzival/Imanuel, donc une Partie de Imanuel. C’est à cause de Son origine divine insubstantielle que l’irradiation d’Imanuel a pu pénétrer son corps physique plus intensivement pendant sept (7) ans – soit du 30 mai 1929 au 30 mai 1936 –, le temps d’accomplissements divins reliés au Jugement dernier. Il est impossible à un esprit d’évolution d’être intérieurement directement relié à Imanuel.

3. En tant que Abdruschin/Parzival/Imanuel, Oskar Ernst Bernhardt n’était donc pas seul et ne pouvait l’être puisqu’Il est une Partie de la Divinité insubstantielle, une Partie du Père. Affirmé qu’Il était seul et qu’Il a entrepris «des actions hors de l’ordre universel» est donc une impossibilité, une atteinte directe à Son Identité et relève de la traîtrise la plus consommée. Incidemment, même l’être humain avec sa libre volonté, ne peut entreprendre des actions hors de l’ordre universel puisque, comme créature, nous sommes soumis aux lois de la Création.

4. «Si on parle de plus en plus d’une réincarnation d’Abdruschin», nous dit Fischer. Nous tenons à faire remarquer ici qu’il n’y a pas de «si» pour Fischer. Selon lui, à cause des «incohérences apparues dans l’oeuvre du Graal», Abdruschin devra nécessairement se réincarner afin de réparer! Il sera contraint de le faire. Et qui est ce «on» impersonnel qui parle de cela? Ce sont les renégats. Ce sont eux qui, depuis le Départ du Seigneur, en parlent de plus en plus! Originaire du champ de bataille européen, le virus de Baal s’est maintenant implanté en Amérique et en Afrique! Seuls des renégats peuvent affirmer une telle chose: que le Fils de l’Homme, un Fils de Dieu qu’ils ne reconnaissent pas comme tel, s’est trompé, qu’Il a failli à Sa Mission et que, en conséquence, Il devra se réincarner à nouveau et même plusieurs fois encore pour réparer Ses erreurs, Ses négligences et Ses Accomplissements ratés!

Les Justes qui veulent être fidèles au Fils du Saint-Esprit doivent opposer une fin de non recevoir catégorique, absolue et intransigeante à tous ces appelés qui ont faillis et à ces pseudo-appelés du Mouvement International de Baal qui cherchent à entraîner le plus d’êtres humains possible dans leur sillage de perdition.

Après le Départ du Seigneur, les ténèbres ont lancé le virus de Baal qui s’attaque à l’identité divine insubstantielle d’Oskar Ernst Bernhardt. Le doute a spirituellement tué ces faux serviteurs et le virus de Baal continue plus que jamais, à partir de l’Europe, à faire son travail de sape et de destruction de l’Oeuvre de Rédemption sous des dehors d’honorabilité, de mysticisme aux apparences inoffensives et d’innocence apparemment au-dessus de tout soupçon. Les von Sass (aujourd’hui décédés), Fischer et leurs acolytes mènent aujourd’hui ouvertement une attaque frontale contre le Fils du Saint-Esprit. Personne ne doit se laisser déconcerter par leurs paroles de traîtres. Pour ceux qui veulent faire l’effort de voir clair, nous sommes actuellement en pleine guerre spirituelle. Le tri entre les boucs et les brebis est fait, et une des principales manifestations de ce tri est aujourd’hui perceptible par le genre de discours que les individus adoptent. Il est donc impératif de savoir discerner le vrai du faux, car les faibles peuvent encore être entraînés par le faux, vers le piège du faux, principe de Lucifer/Baal. Une opposition radicale – c’est-à-dire qui va au fond des choses – à cette doctrine von Sass-Fischer, ainsi qu’aux dignitaires de l’église du Vomperberg et de la Stiftung Gralsbotschaft, doit donc être menée avec toute la vigueur nécessaire afin de prendre fait et cause pour le Fils du Saint-Esprit.

La doctrine von Sass-Fischer est des plus subtile et pernicieuse car elle dit qu’Abdruschin est le Fils de l’Homme, mais tout en spécifiant cependant qu’Il n’est pas un Fils de Dieu. Cette contradiction flagrante doit être démasquée et dénoncée, car, comme il a été démontré dans ce texte, le Fils de l’Homme est un Fils de Dieu. Cependant, sagacité suprême, contrairement à Roselis von Sass qui reconnaissait le message de Baal, c’est-à-dire le faux message tronqué 1949/51, comme étant l’œuvre authentique du Seigneur, Fischer et cie, ne reconnaissent pas le message de Baal comme la vraie Parole d’Abdruschin, mais adhèrent plutôt à la Grande Édition 1931 du Message du Graal, donc rejettent le message de Baal 1949/51 de l’église du Vomperberg comme étant une imposture, tout en affirmant cependant, comme von Sass, qu’Abdruschin est le Fils de l’Homme mais sans l’être réellement puisque, selon eux, Abdruschin n’est pas d’origine divine insubstantielle! En optant pour ce choix, peut-être croient-ils qu’ils sont coupables à moitié?

Le virus de Baal augmentant la confusion intellectuelle et spirituelle, vous reconnaîtrez l’action des prêtres de Baal par le doute qu’ils propagent au sujet d’Abdruschin et de Sa Mission(18). Les Justes doivent donc veiller et prier dans la vigilance du combattant. L’indifférence transmet le virus de Baal.

18. Le doute se manifestant souvent par ces propos, même parmi les adhérents de la Grande édition 1931 du Message du Graal: «Cela semble plausible …»

Aucun Fils de Dieu ne viendra plus sur la terre

Au cours des années 1936-1940, Abdruschin a dit à Joseph Wagner, Son fidèle menuisier, ceci:

Désormais, sur ce magnifique globe terrestre vert, aucun Fils de Dieu ne viendra plus […] À présent, le Rayon enflammé de la Colère de Dieu extermine tout dans le bourbier lamentable. Pour vous les quelques-uns qui ont fait des efforts, une grande joie fera son entrée […] Imanuel, le Seigneur, viendra un jour vers vous, dans les Hauteurs Lumineuses, ainsi Dieu l’a déterminé.(19)

19. JOSEPH WAGNER, Souvenirs du Seigneur jusqu’à ce qu’Il quitte la terre. Il y a 2000 ans, Joseph Wagner était Joseph le charpentier, le père adoptif de Jésus. Le souligné est de nous. Le 6 décembre 1941, juste avant de quitter cette terre, Abdruschin a dit à Joseph Wagner que, désormais, «Il n’y aura plus de Fils de Dieu qui posera le pied sur cette terre».

Et dans l’Exposé Le Notre Père, Abdruschin écrit ceci:

Jusqu’à maintenant, l’occasion de reconnaître exactement la Volonté de Dieu lui a déjà été donné (à l’être humain) trois fois: une fois par Moïse, qui était inspiré de Dieu; une deuxième fois par Jésus, le Fils de Dieu Lui-même qui porte en Lui la Vérité lumineuse, et maintenant pour la troisième et dernière fois dans le Message du Graal(20), lequel est de nouveau puisé directement à la source de la Vérité.(21)

20. «[…] La Nouvelle Alliance, que le Tout-Éternel, pour la dernière fois, conclut avec les êtres humains» (Appels de la Création Originelle, Verlag Der Ruf, 1934.)

21. MG 1931, Exposé 28, Le Notre-Père. Les parenthèses sont de nous.

Ainsi donc, la Volonté de Dieu a été donnée à l’humanité pour une troisième et dernière fois par la Grande édition 1931 du Message du Graal, et tout comme Jésus, le Fils de Dieu faisait Un avec Son Enseignement, qu’Il était la Parole Vivante et que la Parole Vivante était Jésus, ainsi en est-il avec le Fils du Saint-Esprit Abdruschin qui fait Un avec le Message du Graal, qu’Il est la Parole Vivante et que la Parole Vivante est Abdruschin. Tout comme la Sainte Trinité, le Père, le Fils et le Saint-Esprit est UN, ainsi en est-il du Message du Graal, d’Abdruschin et de Jésus qui sont Un. Or, si Abdruschin qui dit faire Un avec Sa Parole affirme que Son Message de Dieu a été donné pour une dernière fois, cela signifie donc clairement que plus aucun Fils de Dieu ne reviendra plus sur cette terre! Car, s’Il devait revenir, cela signifierait que la Parole serait à nouveau sur la terre. Ce qui n’est pas possible puisque plus jamais la Parole sera à nouveau donnée à l’humanité!

Moi et la parole sommes Un! Donc, qui connaît Ma Parole, Me connaît aussi. Une vision physique n’est pas indispensable ici; car il a ainsi maintenu avec Moi des liens spirituels peu importe que cela lui soit conscient ou non. L’être humain qui a accueilli Ma Parole, M’a aussi accueilli, il est ainsi relié avec Moi.(22)

22. ABDRUSCHIN, Résonance du Message du Graal 1, Exposé 40, «Celui qui, maintenant, ne veut pas connaître Ma Parole à cause d’un autre vouloir, celui-là, Je ne le connaîtrai pas à l’heure de sa détresse!»

Gérez donc tout le savoir (de la Grande édition 19131 du Message du Graal et des Résonances) fidèlement; car jamais un tel salut et une telle grâce ne pourront de nouveau arriver sur terre. Du fait que Je vous annonce tout cela, vous devenez les gardiens de toutes les clefs! Si vous laissez des taches venir sur elles, ou si vous en déformez ne serait-ce qu’une petite partie, alors elles n’ouvriront plus ces secrets de la Création et les portes demeureront de nouveau fermées, pas seulement pour une longue période, mais pour les esprits d’évolution, cette fois-ci pour toujours!(23)

23. ABDRUSCHIN, Résonance 2, Exposé 13, «Les plans spirituels IV».

Ici aussi, dans cette dernière citation, il est clairement signifié qu’Abdruschin ne reviendra plus jamais sur la terre. Jamais une telle grâce, qu’est la Parole, ne sera à nouveau donnée aux habitants de la terre. La Parole divine et le Fils du Saint-Esprit Abdruschin, ne font qu’Un, sont Un. Si jamais la Parole de Dieu originale 1931 était déformée, les portes du Paradis nous seraient fermées pour toujours! C’est donc dire que plus aucun Fils de Dieu ne viendra plus sur terre pour réparer nos erreurs! C’est terminé!

C’est à la demande de Jésus et parce que l’humanité était descendue trop bas que le Fils du Saint-Esprit, Abdruschin, a été contraint de s’incarner sur terre afin de nous apporter Sa Parole, la Parole de Dieu. À l’origine, il était prévu par la Lumière qu’Il apparaisse sur les nuées(24), c’est-à-dire qu’Il agisse à partir de l’Au-delà. L’affirmation des renégats selon laquelle Abdruschin a remanié la Grande Édition 1931 du Message du Graal parce que l’humanité était descendue trop bas, et que c’est l’édition 1949/51 publiée par les éditions Maria Bernhardt qui est la bonne, est donc fausse(25).

24. Nuée: nuage. Un nuage est un amas de vapeur d’eau condensée en fines gouttelettes qui se forme et se maintient en suspension dans l’atmosphère. Une nuée est donc composée d’une matière plus légère que la terre ferme, d’où, sur le plan de la symbolique, son association avec l’Au-Delà, la matière fine par rapport à la matière dense.

25. Voir Imposture, Chapitre 5, L’excuse de la faillite de l’humanité.

De plus, si nous acceptons cette idée fausse qui dit que c’est parce que l’humanité était descendue trop bas qu’Abdruschin a «retravaillé» Sa Parole, alors nous devons convenir que la Parole de Dieu n’a pas été «retravaillée», mais augmentée de 48 Exposés pour trouver Sa Forme définitive avec les 91 Exposés, plus l’Exposé La Vie, Les Dix commandements de Dieu et Un mot pour finir, de la Grande Édition 1931 du Message du Graal. Car, en 1926, le Seigneur avait déjà terminé Son Nouveau Message du Graal sous la forme des 43 Exposés de ce qui fut appelé l’Édition violette. De Son propre aveu, jamais Abdruschin ne retravailla la Grande Édition 1931 considérée comme finale et définitive. Jamais Il ne supprima 14 Exposés et des centaines de paragraphes pour insérer à la place de nouvelles lignes et de nouveaux paragraphes dans le cadre d’une autre édition qui aurait été celle publiée en 1949/51, donc après Sa mort, par Maria Bernhardt du Mouvement international du Graal qui, en fait, est le Mouvement international de Baal. Dans Résonances 1, le Seigneur écrit :

«Leurs âmes doivent être ébranlées par de pénibles bouleversements et ainsi, être préparées à vouloir recevoir en suppliant. Alors, ils reconnaîtront sans doute la richesse de mon Message, auquel pas un mot ne sera changé, mais qui est et restera ainsi que cela est, à présent, donné par Moi.»(26)

26. Résonances 1, Exposé 56, Et lorsque l'humanité questionnera.

Ce qui veut dire, fait important, que déjà entre 1931 et 1934 – période pendant laquelle Abdruschin rédigea et publia Lui-même les 61 Exposés de Résonances 1 –, le Seigneur avait déjà affirmé dans Sa Parole, et ce bien avant de le faire dans Sa Déclaration à la Gestapo en 1939, que pas un seul mot ne serait changé à ce qu'Il avait écrit! En 1939, le Seigneur a donc persisté et signé!

Contrairement à ce que disent les prêtres de Baal qui affirment que le Fils de l'Homme Oskar Ernst Bernhardt (qui, pour eux, n’est pas un Fils de Dieu), a failli et que, en conséquence, Il doit revenir pour réparer, la Lumière insubstantielle ne s’incarnera plus jamais sur terre, puisqu’Elle a accomplit Sa Mission de sauvetage. Advienne que pourra, pour l’humanité.

De plus, Abdruschin a dit à Otto Fritsch que « tout arrive désormais autrement », tout arrive maintenant différemment, d’une autre manière de ce qui était prévu par la Lumière. Or, qu’est-ce que la Lumière avait prévu? Il avait été prévu que le Seigneur Lui-même, Abdruschin en Personne, dirige au début l’Édification du Nouveau Règne de Dieu sur terre. Si tout doit se faire autrement, c’est donc dire que nous pouvons comprendre en sous-entendu qu’Abdruschin ne sera pas ici sur terre en Personne pour ouvrir la grande Édification du Royaume de Paix, que tout se fera autrement.

Dans son entretien privé avec M. Fritsch lorsque ce dernier est allé le visité quelque temps avant Son décès à Kipsdorf, Abdruschin lui a aussi dit à ce moment-là: «Je ne retournerai pas au Tyrol (au Vomperberg). Je conduirai l'Édification depuis le Château-Fort (du Graal)

Mais, de nos jours, les faux prophètes sont maintenant à l’oeuvre. Nous retrouvons même plusieurs « Abdruschins » sur terre, plusieurs personnes qui prétendent être Abdruschin revenu sur terre.(27)

27. Voir le Chapitre 6: La doctrine de Baal.

Le règne de mille ans a commencé en 1923

Mais cela ne signifie pas pour autant que le Règne de Paix promis ne se réalisera pas. En 1923, Lucifer fut enchaîné pour les mille prochaines années, donc jusqu’en 2923. Ce qui veut dire que le Règne de mille ans est donc commencé depuis 1923. Mais la paix est encore à venir et sera édifiée, c’est une certitude. Contrairement à ce disent les sceptiques, ce n’est pas «quelque chose qui est plausible».

Et avant la Paix, l’effondrement de tout ce que l’être humain a construit jusqu’ici doit survenir ainsi que la Grande Purification de la planète par les êtres de la nature. Ce que le Seigneur a dit au sujet de l'Édification du Nouveau Règne de Paix se réalisera, mais autrement, comme d'ailleurs Il l’a Lui-même dit. Et cet autrement n’a absolument rien à voir, n’a absolument aucun rapport avec ce qui est advenu de la Sainte Parole après Son Départ de la terre avec le Mouvement international du Graal, l’église du Vomperberg, et la Fondation du Message du Graal, la Stiftung Gralsbotschaft.

À cause de la chute de presque la totalité des 144 000 Appelés, Abdruschin a fermé boutique avant Son Départ de la terre: Il n’a laissé ses droits d'auteur à personne, Il a aboli l’Ordre «Le Graal»(28) – avec Ses Appels –, retardé la venue de l’Étoile Rayonnante, et annulé la construction de la copie terrestre du Château-Fort du Graal(29). Ainsi donc, parce que nous n'avons pas fait notre travail, le Seigneur devrait revenir pour nous faire plaisir? Abdruschin devrait revenir pour racheter nos fautes? ou plutôt pour racheter Ses inaccomplissements, comme l'écrit Fischer? Cette affirmation relève d’une idée purement démentielle(30) en voie de se développer en un comportement complètement irrationnel(31)! La démence est un des symptômes de la Grande Purification: la folie des cerveaux!

28. Qu’était l’Ordre «Le Graal»? La réponse en est donnée, 1. dans les Gralsblätter (Les Feuilles du Graal) Série I, Cahier 4, par la réponse à la question: Comment puis-je obtenir une admission dans l’Ordre « Le Graal »?; 2. dans les Gralsblätter, Série I, Cahier 6, par la réponse à la question: Comment puis-je m’approcher du Graal? et 3. dans la revue Der Ruf (L’Appel), cahier 13, par la réponse à la question: Qu’est-ce que le service du Graal? Dans les faits, l’Ordre «Le Graal» n’était pas une association temporelle dûment enregistrée auprès des pouvoirs publics. Il s’agissait exclusivement du Guide Abdruschin qui apportait l’Enseignement du Graal, ensuite de Ses Aides, ainsi que de Ses Disciples. En dehors de ceux-ci, venaient les apprenants (les novices) qui recherchaient la proximité d’Abdruschin et les adhérents qui étaient unis en esprit avec Lui (les porteurs de Croix). D’où l’imposture du Mouvement international du Graal, l’église du Vomperberg, qui, comme organisation terrestre dûment enregistrée, a voulu reproduire, après le Départ d’Abdruschin, L’Ordre «Le Graal» en récupérant pour son propre compte les Actes du Graal qu’étaient les bénédictions d’enfants, les bénédictions de mariages, les mariages, les inhumations, la Cène, les Scellées et les Appels, ainsi que les trois Fêtes du Graal – la Fête du Lys Pur le 7 septembre, la Fête de l’Étoile Rayonnante le 29 décembre et la Fête de la Sainte Colombe le 30 mai – et les heures de recueillement, afin d’établir ainsi son influence sur l’humanité et recruter des membres.

29. «Une preuve parmi d’autres, pour nous, que Irmgard Freyer n’avait rien à décider à ce sujet, fut sa tentative de faire construire le Temple du Graal au Vomperberg, tentative qui, en 1983/84, fut un échec puisque l’architecte Edgar Frasch fut rappelé par le Seigneur, il décéda le 17 février 1984, avant même d’avoir pu se mettre à l’ouvrage. En plus, le Temple du Graal au Nigéria, en Afrique, et le Temple du Graal en construction au Lac Simon, au Québec, sont des faux. Ils ne doivent pas être nommés comme tel Temple du Graal, car il doit y avoir seulement un Temple du Graal sur Terre qui sera la réplique terrestre du Château du Graal» (Imposture, Chapitre 7, Maria Freyer-Bernhardt et Irmgard Freyer étaient-elles les représentantes de Dieu sur terre?).

30. La démence est un affaiblissement psychique profond, global et progressif, conséquence d’un effondrement intérieur, donc spirituel, qui altère les fonctions intellectuelles de base comme la raison et conduit, à la fin, à l’apparition d’un comportement irrationnel et à la désintégration des conduites sociales. En ce qui a trait aux serviteurs de Baal, à sa troupe d’élite et à ses légions, l’idée démentielle se manifeste à l’origine par des opinions déconnectées et en contradiction avec la Parole de Dieu, la Grande Édition 1931 du Message du Graal – donc par des opinions atteintes par le virus de Baal –, la démence se développant progressivement selon la loi de la réciprocité des effets pour imposer, à la fin, un comportement irrationnel en regard des lois de la création. Bien que ce comportement aux manifestations variées et surprenantes soit encore à venir en 2009, il est maintenant en voie de développement. Confusion mentale irréversible, doute, effondrement intérieur, voilà le processus qui conduit à la démence, voilà un des chemins de la perdition. D’où la nécessité de s’ancrer solidement, pour et par soi-même, dans la Parole de Dieu afin de posséder le trésor de la conviction inébranlable.

31. Par exemple, l’idée démentielle du retour d’Abdruschin enseignée par Jean-François Roudaut dans le cadre de ses cours d’approfondissement du Message du Graal et que l’on retrouve dans des documents qu’il a publié (voir par exemple, le document L’Héritage du Seigneur) et sur Internet, conduit à des aberrations à la fois extrêmement graves, blasphématoires et ridicules. Ainsi, en janvier 2009, nous recevions un courriel en provenance de la République du Congo nous annonçant que bientôt Roudaut s’auto-proclamerait comme étant Imanuel! Après avoir communiqué avec le concerné pour vérifier à la source, celui-ci se demandait si cela était un «poisson d’avril», une farce, mais sans jamais réfuter cette «rumeur» de manière catégorique, noir sur blanc. Voilà un exemple d’une idée démentielle en développement et de son influence néfaste. Mais nous n’avons encore rien vu car les «miracles» des faux prophètes sont encore à venir.

Il était prévu par la Lumière qu’Abdruschin ouvre personnellement sur terre, non seulement le Règne de mille ans, mais instaure aussi les conditions spirituelles et matérielles transitoires nécessaires à la Paix promise, le Seigneur l'a même écrit. C'est d'ailleurs ce sur quoi les prêtres de Baal se basent pour appuyer leur théorie qui affirme que le Seigneur a failli puisqu’Il n’a pas réussi à le faire.

À cause de nous, êtres humains, cela n'a pas été fait ... encore, mais s'accomplira, oui, mais autrement. À cause de cette grande faillite des Appelés et de l’humanité, Abdruschin était profondément attristé. À cet égard, Il a dit un jour à Otto-Ernst Fritsch ceci:

«Le plus effroyable pour Moi, c’est que J’aimerais pouvoir aider tous les êtres humains, mais ils ne saisissent pas l’Aide, alors Je ne peux pas les aider. L’être humain est obligé de tout faire seul et Je ne peux que lui donner la Force.

Suite à la défaillance effroyable de l’humanité et de tous les Appelés, tout arrive désormais autrement(32). Comment cela arrivera, Je ne le sais pas Moi-même, car J’accomplis. Comment la Force s’exercera désormais, Je ne peux pas non plus maîtriser cela dans le détail.»(33)

32. «Il n’est rien qui ne doive devenir nouveau, cela Je vous l’ai clamé cent fois! Il faut que cela commence par vous! Sans commencement, il n’y a pas de continuation! Si vous faillissez, le monde s’effondre!» (Résonances 1, Exposé 31, Aspirez à la conviction). Avec la faillite des Appelés, le Plan de sauvetage initial de la Lumière s’est donc effondré: «À présent allez et expérimentez! Je n’ai plus rien à vous dire!» (Parole de conclusion d’Abdruschin à la Fête de l’Étoile Rayonnante du 29 décembre 1937).

33. Abdruschin cité dans OTTO-ERNST FRITSCH, Entretiens avec le Seigneur.

Cependant, chose certaine, le Jugement ne sera pas différé d’une seule minute.

«Le Seigneur était assis devant le long côté de la table, la main gauche à peu près au milieu et la droite à la fin de la table:

«Regardez, Monsieur Fritsch, en cet espace de temps, J’aurais dû être le Jugement. Et il est aussi en cet espace de temps. Toutefois, comme l’humanité n’a pas accepté la Lumière, tout se condense désormais, dans l’événement extérieur, sur un tout petit espace de temps.»

En même temps, le Seigneur déplaçait Sa main gauche, du milieu de la table, jusqu’à environ dix ou douze centimètres d’intervalle du côté droit.

«Le terme final et la fin du Jugement sont fermement déterminés.»(34)

34. «Tranquille et ferme comme le tic-tac de l’Horloge des Mondes, ainsi le Dernier Jour est-il arrivé jusqu’aux êtres humains et son Action s’effectuera dans la mesure du Commandement divin, exactement au Coup de l’Heure donnée par l’Horloge des Mondes» (Appels de la Création originelle, Verlag Der Ruf, 1934).

En même temps, Il faisait de la main droite un mouvement tranchant vers le bas au bout de la table.

«La fin ne peut être ajournée d’un jour ni d’une heure.»

(Toujours selon Otto-Ernst Fritsch) le Seigneur a aussi mentionné que la dernière phase du Jugement, donc l’Événement final, les très grandes répercussions, commenceraient au cours d’un mois de mars et ne dureraient que quelques mois(35). La terre libérée de toutes ténèbres, la Lumière pourra alors déployer Ses Rayons vainqueurs.

35. Ici, il s’agit bel et bien de mois terrestres et non de mois spirituels (un jour spirituel égalant mille ans terrestres): «Non, non, (affirma Abdruschin), c’est des mois terrestres! S’il s’agissait de mois spirituels aucun être humain ne pourrait expérimenter la fin» (OTTO-ERNST FRITSCH, Entretiens avec le Seigneur).

Du fait que (contrairement au Plan initial) tout se condense désormais sur un très court espace de temps, un plus grand nombre d’êtres humains qui, si tout s’était logiquement développé, n’auraient pas eu besoin de sombrer, vont à leur perte.»(36)

36. OTTO-ERNST FRITSCH, Entretiens avec le Seigneur. Les parenthèses sont de nous.

«Le Jugement travaille avec précision afin qu’en réalité, aucun retard n’intervienne […] Par leur faillite, les êtres humains ne peuvent pas empêcher que s’accomplisse l’événement voulu de Dieu ou même en modifier, de quelque manière, l’issue prévue d’avance […] Le jour ardemment désiré de tous ceux qui aspirent à la Lumière, viendra au moment fixé, pas une heure plus tard.»(37)

37. MG 1931, Exposé 56, Descends de la croix!

Après la Grande épuration, le Seigneur ne sera pas en personne sur terre pour diriger l’Édification, «aucun Fils de Dieu ne viendra plus»(38), mais à partir de «l’Au-delà», Il restera auprès de nous(39).

Dans son entretien privé avec M. Fritsch lorsque ce dernier est allé le visité quelque temps avant Son décès à Kipsdorf, Abdruschin lui a dit à ce moment-là: «Je ne retournerai pas au Tyrol (au Vomperberg). Je conduirai l'Édification depuis le Château-Fort (du Saint-Graal).»

38. «L’esprit humain est autorisé à servir la Lumière de Dieu (Abdruschin) dans la proximité la plus sacrée (sur la Montagne du Salut au Vomperberg) […] Jamais, de nouveau, un Événement aussi sacré ne comblera ainsi de grâce les êtres humains» (Appels de la Création originelle, Verlag Der Ruf, 1934. Les parenthèses sont de nous).

39. Le 6 décembre 1941, à Kipsdorf, quelques instants avant le Départ d’Abdruschin pour l’Au-delà, le docteur Hütter, un Appelé, Lui demanda: «Le Seigneur reste-t-il auprès de nous?». Il fit oui de la tête et répondit: «J’ai promis!». Ce furent Ses derniers mots. (KARLHEINZ HÜTTER, Les dernières heures terrestres du Seigneur).

Il est maintenant possible de concevoir que des Chevaliers du Saint-Graal, issus du Royaume Spirituel-originel et reliés au Seigneur, chacun en leur temps, pourront agir au Nom d’Abdruschin/Parzival/Imanuel, et seront accompagnés par des Élus originaires de Patmos – à la limite inférieure du Spirituel-originel – ainsi que par des Chevaliers du Graal du Royaume Spirituel.

«Ces messagers (du Royaume Spirituel-originel) viennent uniquement pour ceux qui aspirent ardemment à un secours de la Lumière […] Que la prochaine venue d’un tel messager du Graal soit pour tous les chercheurs un signe de se concentrer avec puissance sur ce qui est bien et noble, car cette prochaine venue d’un messager du Graal signifie qu’un jugement d’une dureté impitoyable, inévitable, inexorable, comme le Jugement dernier, dot venir un jour.»(40)

40. MG 1931, Exposé 20, Le Jugement dernier. Les parenthèses sont de nous.

Cette citation du Message du Graal 1931 s’applique-t-elle à notre temps? Celui qui viendra après Abdruschin accomplira ce que le Seigneur a préparé. Quand cela arrivera-t-il? Chose certaine pour nous, le plan initial est maintenant changé, mais l'accomplissement de la Parole demeure. La venue d’un Chevalier du Saint-Graal correspond toujours à de grandes périodes d’évolution issues de la Loi. Et l’Édification du Nouveau Règne correspondra certes à une grande période d’évolution pour l’esprit humain. Le Règne de Paix est une Promesse divine.

Il est de leur intérêt que les prêtres de Baal voient tout de façon absolue, au pied de la lettre parce que, disent-il, la Parole est absolue: ce sont des fondamentalistes sans intelligence spirituelle, à l’entendement borné comme nous en trouvons dans toutes les religions et depuis des millénaires. Certes, la Parole est absolue, dans le sens qu'elle s'accomplira absolument, Elle est Vivante! Mais pour l'Édification, à cause de la faillite des êtres humains, les conditions nécessaires à sa réalisation au début du XXe siècle(41) ne furent pas au rendez-vous.

41. Soit à partir de 1923.

Même s’ils ont adopté la Grande Édition 1931 du Message du Graal, la considérant comme la Seule et Véritable Parole de Dieu, et même s’ils ne croient pas au retour d’Abdruschin, qu’ils considèrent malgré tout comme un esprit d’évolution, certains pensent qu’il n’y aura pas de Grande purification, qu’il n’y aura pas de Règne de mille ans, qu’il n’y aura pas de Règne de paix, qu’il est trop tard, qu’à toute fin pratique l’humanité est perdue et que la terre se dirige à toute vitesse vers l’entonnoir de la décomposition.

Comme pour tous les énoncés ci-haut mentionnés qui sont faux, la planète n’est pas en perdition puisque, depuis l’Accomplissement Sacré d’Abdruschin, la terre est placée et soutenue dans un filet de Lumière qui la retient vers le haut(42): «Les lumineux Porteurs de la Volonté de Dieu (les êtres de l’essentialité, les êtres de la Nature) […] tendent maintenant le filet de Fils de Lumière d’Or […] autour de la terre»(43). «Les Voiles de l’Amour le plus Saint entourent la flamboyante Toute-Puissance (d’Abdruschin) et protègent ainsi la terre et l’humanité de la dissolution et de la combustion totales»(44). Actuellement, le réchauffement progressif et accéléré de la planète(45) est provoqué par Mercure et Ses serviteurs qui élèvent la terre vers les sphères de la Lumière.

42. Imaginez-vous un ballon qui est dans un filet de cordes tissées comme le sont les paniers de basketball, un ballon qui est enveloppé par ce genre de filet et dont les quatre coins sont ramenés vers le haut, au-dessus du ballon, afin que l’on puisse le retenir avec notre main comme si c’était un sac.

43. Appels de la Création Originelle, Verlag Der Ruf, 1934. Les parenthèses sont de nous.

44. Appels de la Création Originelle, Verlag Der Ruf, 1934. Les parenthèses sont de nous.

45. Ainsi, la fonte extrêmement rapide du continent de glace qu’est l’Antarctique, au pôle sud, est la preuve scientifique de ce phénomène.

Toujours selon cette idée-maître qui trouve ses racines dans la croyance qu’Abdruschin n’est pas d’origine divine insubstantielle et qui est alimentée par le désespoir, seuls quelques-uns, disent les adhérents du faux, pourront se sauver grâce à la Parole du Message du Graal 1931. Cela est vrai, mais en partie seulement, parce que les intuitifs pourront tirer des leçons des répercussions karmiques qui les accablent pour essayer de se dégager du marécage du monde moderne en aspirant à plus de Lumière.

Le fait de croire que la terre est actuellement en perdition signifierait, par exemple, que tous ceux qui sont dans l’Au-delà, dans le Pays de l’Attente, sont bloqués là-haut et condamnés, car ils ne pourront pas revenir plus tard sur terre afin de terminer leur évolution. Croire à la damnation éternelle des Justes est une conséquence du virus de Baal, de la pensée démentielle qu’il provoque(46).

46. Une autre idée démentielle, sur fond de désespérance, est celle de Yvon Drolet, au Québec : Jésus de Nazareth était un esprit d’évolution qui a servi d’instrument à Jésus (faux); la même chose pour Abdruschin, mais sa pensée a prit une nouvelle forme : Abdruschin/Parzival n’a pas failli (vrai), mais Oskar Ernst Bernhardt était un esprit d’évolution ayant servi d’instrument à Abdruschin/Parzival/Imanuel (faux) (mais, Oskar Ernst Bernhardt a-t-il failli, lui?); il n’y aura pas de Grande épuration ni de Règne de paix sur terre (faux); l’humanité est vouée à la damnation éternelle (en général, oui) sauf les quelques-uns qui réussiront à se sauver grâce à la Grande Édition 1931 du Message du Graal (vrai, avec ceux qui suivront leur intuition jusqu’à la fin), la terre se dirigeant prématurément vers la décomposition (faux).

Certes, depuis le Départ du Seigneur en 1941, tous les événements historiques tendent à nous rendre perplexes parce qu’à nos yeux, cela ne va pas assez vite, que la fin du monde des ténèbres tarde à venir et que la réalité nous laisse apparemment croire que la Lumière nous a abandonné. Ce n’est pas parce que cela va de plus en plus mal qu’il faille croire que la Lumière nous a abandonné. Au contraire. Le fait justement que tout aille de plus en plus mal, est signe que nous nous rapprochons de la fin, donc du Nouveau Règne.

Qui peut vraiment donner foi à la désespérance des adhérents de Baal? Certainement pas un Juste! «Attendez tranquillement l’effondrement», disait le Seigneur.