En guise d’introduction

Extraits de « Et cela s’accomplit », Exposé 91,
Grande Édition 1931 du Message du Graal d’Abdruschin

[…] Abdruschin mit le pied sur cette terre. Le premier pas fut ainsi fait par la Lumière pour le salut de ces âmes humaines qui y aspiraient ardemment.Le Sauveur vint. Il vint pour accomplir la Volonté divine d’où Il émanait.

[…] Comme autrefois, Abdruschin porte actuellement en lui la Volonté divine d’où partent les lois dans la Création, parce qu’Il est la Volonté divine devenue homme. Aussi peut-Il déjà déclencher toutes les actions finales des lois spirituelles dans la création, par Son être seul.

[…] Si Abdruschin entre au milieu d’eux comme étant une Partie de la Volonté divine vivante, le but de toutes les voies sera alors, sans aucune transition, attiré automatiquement et rapidement en raison d’une loi naturelle, et c’est dans cela que repose le Jugement dernier.

[…] La Volonté divine, devenue homme, est comme un commutateur vivant qui engendre l’étincelle inflammable du déclenchement et touche toujours l’homme ou le peuple entier dans son être terrestre.

[…] Abdruschin, qui porte en Lui la Volonté divine, est ainsi le Jugement partout où Il vient, sans avoir à juger Lui-même.

[…] C’est ainsi que, vint, sous l’apparence d’un Prince des plus puissants peuples voisins des Égyptiens, l’Envoyé de Dieu sur terre pour le Jugement divin. Comme Prince des Arabes il portait le nom d’Abdruschin, ayant le sens synonyme de Fils du Saint-Esprit.

[…] Cet accomplissement vint par Abdruschin, qui étant une Partie de la Volonté divine vivante, devait apporter la Justice compensante sur terre par le déclenchement automatique des lois spirituelles …

[…] Il (Nésomet) grava sur une grande pierre dans le sépulcre (d’Abdruschin) tout l’ordre, commençant par l’origine divine d’Abdruschin, ensuite Son Devoir pendant Son séjour terrestre, jusqu’à Sa réunification avec la Divinité et Sa Mission finale.

[…] l’anneau ouvert vibrait en croissant et approchait ainsi le monde de l’heure toujours plus proche où, par le retour de la Volonté divine faite homme, cet anneau va se boucler inéluctablement.

[…] l’obscurité s’était infiltrée dans tout ce qui était né de l’activité des hommes; Il ne trouva donc, en prédominance, que lutte et chagrin sans espoir de succès, tant qu’Il demeura lié ne pouvant pas laisser épanouir Sa Puissance. Ses irradiations étaient épaissement enveloppées afin de ne pas provoquer trop tôt de forts déclenchements, faisant partie du jugement universel. Ce n’est qu’à l’heure qui amena la révolution cosmique que Ses enveloppes commencèrent peu à peu à tomber.

Jusque là, cependant, Il a pu encore une fois annoncer la Parole de la Vérité dans Sa Pureté, telle que le Fils de Dieu l’apporta déjà […]

[…] Il donna à nouveau la Parole divine de la Vérité, sous Son Nom d’autrefois: Abdruschin.

[…] après Son long apprentissage terrestre, Abdruschin prit possession de Sa Mission qui le mit en face de l’humanité comme le Fils de l’Homme promis, afin qu’elle trouve son jugement par Sa présence!

[…] Quoique fortement entravé sur la terre par Ses enveloppes épaisses jusqu’à la révolution cosmique, Abdruschin a déjà agi pendant Son apprentissage en déclenchant des lois spirituelles, d’effet atténué il est vrai; mais seulement là où Il venait d’une façon absolue en contact personnel avec les individus ou avec leurs œuvres.

[…] Comme Roi Imanuel à l’univers, comme Parzival aux primitifs-créés et au royaume spirituel, finalement comme Fils de l’Homme (Abdruschin) à la matière vile (dense) sur cette planète terrestre. Partagé en trois (Imanuel / Parzival / Abdruschin) et en Un seul (faisant Un avec Dieu le Père), agissant simultanément comme un Mystère divin.

[…] Avec la révolution cosmique tombèrent les enveloppes qui entravaient Abdruschin.

[…] Ainsi ressuscitera sur terre ce Royaume de Dieu tant désiré qui fut autrefois promis aux Justes comme le millénaire. Il sera amené de force par la puissance supraterrestre et surhumaine, donnée à l’Envoyé divin, afin que la promesse soit accomplie.

[…] À la Partie Abdruschin-Parzival s’unit maintenant, dans le corps terrestre même, Sa Partie divine (c’est-à-dire Sa Partie issue du plan divin), de sorte que, de la matière vile (dense) s’élève Imanuel, déjà promis à l’humanité par le prophète Isaïe.